Rechercher

L'aquarelle à distance, expérience enrichissante


Voici dans cet article, le travail des aquarellistes. Dominique nous fait, ci-dessous, une présentation des séances menées par Yan, illustrée par quelques tableaux de son groupe:


« Bonjour chères artistes, êtes-vous là ? », interroge rituellement Yan Min Sevenier, le professeur, chaque jeudi sur WhatsApp ... Depuis plus d’un an, le cours d’aquarelle de notre association Les Artistes de Suresnes se déroule sous sa houlette ... mais par écrans interposés. Pandémie oblige ! « Je suis très surprise que cette expérience commune d’aquarelle à distance résiste à l’épreuve du temps, plus d’un an déjà... », s’écrie Catherine, l’une des élèves du cours. Une autre participante, Irène, ne boude pas non plus son plaisir. « Ce rendez- vous hebdomadaire vient rompre mon morne quotidien en temps de confinement, constate-elle. Bien sur, le contact humain me manque mais notre réunion virtuelle a le mérite de m’obliger à une activité créative. » Mais comment peindre virtuellement, direz-vous ? La méthode s’est mise au point progressivement et s’avère maintenant bien rodée. Tous les membres du groupe versent dans un « panier » commun leurs photos préférées, un Doberman en Braque de Weimar devant un feu de cheminée, un arc-en-ciel en hiver, des éléphants sous le Kilimandjaro, le vieux moulin de Vernon ... Esquisses et vidéos s’envolent sur les ondes Chaque semaine, le sujet choisi est téléchargé sur tablettes ou portables, puis les unes et les autres, qui dans sa cuisine, son salon ou sa chambre, se mettent à dessiner selon les indications que le professeur donne rapidement au micro de son téléphone.


Le temps d’exécuter les modifications proposées et une première vidéo de l’aquarelle du professeur atterrit chez ses élèves. A larges coups de pinceaux, elle y campe le décor de notre sujet, le ciel, l’eau, le paysage ou l’architecture. Chacune, de son côté, pose alors ses couleurs et lui renvoie un cliché de son travail qui sera suivi de conseils personnalisés toujours sur le micro de WhatsApp.





Une seconde vidéo suivra pour montrer comment fignoler les détails, les gros plans, les ombres. Puis, de nouveau, on échangera les photos des œuvres terminées, ou presque. « J’ai l’impression d’avoir fait beaucoup de progrès grâce à cette manière de peindre avec notre prof, se réjouit Dominique. Mais rien à voir avec de pâles

copies ! Au bout du compte, sur un même thème, toutes nos aquarelles sont différentes. Chacune y a mis ses lumières, ses harmonies et sa sensibilité ! »



Une riche expérience dont nous sommes fières Et Catherine ajoute : « C’est là une expérience assez peu commune dont, je crois, nous pouvons toutes être fières, un apprentissage collectif dont nous n’aurions pas soupçonné la richesse. Nous la devons d’abord à Yan qui s’est adaptée avec beaucoup de talent à une nouvelle configuration pédagogique. Ses démonstrations sur les sujets communs sont bluffantes et les conseils individuels qu’elle nous prodigue, nous font progresser. »


Chaque séance exige un gros travail d’anticipation, de mise en place ainsi qu’une attention suivie de la part de notre professeur. Elle ne le dira pas, bien sur ...mais elle reconnait simplement : « Je suis heureuse d’accompagner ces artistes si déterminées et si courageuses. Leur passion pour l’aquarelle et leur solidarité m’aide aussi à avancer dans l’aventure des cours virtuels. » L’après-midi se termine par un échange animé toutes ensemble sur nos écrans (Il n’y a que des filles cette année dans notre groupe !). Pour Catherine, Irène, Monique, Marie et les autres, ce cours représente un jalon dans la semaine, jalon non seulement artistique mais également amical. Ces rendez-vous ne font pas que maintenir le lien, ils le renforcent. On s’y sent bien car le regard bienveillant des autres est toujours présent, encourageant et stimulant. La seule chose que l’on regrette vraiment, mais alors vraiment, ce sont les petits goûters et les repas partagés en « présentiel » . ... dommage que WhatsApp n’ait pas encore une fonction dégustation !

Catherine PESZE LANDAULT



Irène OUVRIER



Monique DELVAL



Dominique DESOUCHES



Marie GAUPILLAT



169 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout